Les Taovolo

wikipedia.jpgdada.jpgCoiffures traditionnelles
recueillis par Robert ANDRIANTSOA (malagasy58@gmail.com)

coiffure-copie.jpg

En se tressant de temps en temps, et en associant la tresse à son activité, Saroy s’est souvent demandée : quel est le rapport entre les us et coutumes malgaches et le « Randrana » ou la tresse.

C’est depuis l’an 2000, qu’elle a décidé de faire des recherches personnelles sur la danse traditionnelle et les tresses malgaches. La recherche fut longue et demanda beaucoup de temps, car apparemment chaque région, chaque ethnie a sa propre manière de tresser.

Elle avait trois sources pour sa recherche :

- l’ANTA à Ambohidahy dont M. RABESON était son principal guide. Des livres sont à consulter sur place et les photos sont payantes.
- le département anthropologie du centre culturel RARIHASINA à Analakely. Débat, échange avec l’anthropologue en particulier sur les coiffures.
- l’Académie Malgache à Tsimbazaza.

Il existe plusieurs coiffures par exemple spécifiques pour un deuil, des coiffures pour les jours ordinaires, pour le mariage ou des coiffures réservés aux hommes, aux femmes, aux enfants avec quelques différences selon les régions.

D’après la recherche effectuée par Saroy, les différents types de tresses sont :

- Coiffure des fêtes : kifitoanila, kiarivofahitsa, kisaronkisiny, vonkavia,
Kifapahonotsy, tanavoa, somala, rongo mitrantrana, vodiketsa

- Coiffure de deuil : kisotry, kiambaramaina.

- Coiffure des jours ordinaires : bango, kipeteka, kiteloanila.

- Coiffure des hommes : kilavoahibary, tavaradrano, rasaraka, tadimbitana.

- Coiffure des femmes : randrampanety (fantaisie), kihohoka (renversée), kisavokisiny (rond), bango anakova (spécial enfant et noble), tototsongo sy songomandady (petites touffes alignées et rampantes), kivona (nœud simple), vombory (nœud arrondi), vonkavia (nœud à gauche), randrakiary, valala mihoatra, tsy fanendrika, randraketsa, rongo mandady, divy sesy

- Tresses pendantes : kihefaka, kitokandalana, kitanala, tavaradrano, kisahondra,
Kiarivofahitsa, kirozaroza.
- Tresse en mariage : tsangana fa hande, tombokatsena.

Cependant celles qui l’intéressent le plus sont celles qui touchent les us et coutumes festives (coiffures pour les jours de fête : kifitoanila, kiarivofahitsa, kisaronkisiny, vonkavia, kifapahonotsy, tanavoa, somala, rongo mitrantrana , vodiketsa,…)

Ainsi pendant des années, Saroy a créé des évènements relatant les us et coutumes relatifs aux coiffures, dès fois au centre culturel et dès fois dans un endroit public comme le jardin d’Andohalo. En 2009 par exemple le spectacle : RONGO et SALAMPY une création collective en coordination avec des artistes malgaches comme (Bakomanga, Sana, Soameva, ZANARAY Percussion, etc.…).

- ENGAVAO NTANDROY ou demande en mariage dans le sud de Madagascar

- SANDRATRA AM-PANJAKA : rituel justifiant la présence du roi et son existence

- ANTSA SAKALAVA ou le chant de la tribu sakalava se trouvant dans le nord-ouest pour demander et obtenir la bénédiction des ancêtres

- FAMADIHANA ou exhumation, parlant de retournement des morts. Une pratique majoritairement des Hauts Plateaux, au centre de Madagascar.

Actuellement, Saroy et sa collaboratrice ont pour objectif d’ouvrir un salon de coiffure dans lequel elles pourront promouvoir les différents types de coiffures traditionnelles.


Commentaires (2)

1. eva 14/03/2014

avec quels objets trace_t_on les cheveux avant de les tresser

2. rakoto kapoaka jean boite na yaourt 06/11/2012

d ahaona celina
gomez

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site