HENRI DE LESPINASSE DE SAUNE

Wikipedia 1Robert

jésuite, vicaire apostolique de Tananarive à Madagascar de 1911 à 1927.

Mada evec lespinasse

recueillis par Robert ANDRIANTSOA (malagasy58@gmail.com)

Henri de Lespinasse de Saune (1850-1929) est un évêque catholique français, jésuite, vicaire apostolique de Tananarive à Madagascar de 1911 à 1927.

Biographie

Henri de Lespinasse de Saune est né le 7 juillet 1850 à Toulouse dans le département de la Haute-Garonne. Il est issue d'une famille aristocratique influente, son père fut l'un des principaux fondateurs de l'Institut Catholique de cette ville. En 1859, il entre au collège Sainte Marie de Toulouse, alors dirigé par les Jésuites et obtient son baccalauréat ès lettres et ès sciences. Il poursuit ses études à Paris au lycée Henri-IV, où il prépare Polytechnique. Il est reçu en 1869 et aura comme compagnon de promotion le futur Maréchal Joffre. Il interrompt ses études pour servir comme sous-lieutenant durant la guerre de 1870. Après avoir achevé le cycle de la Grande École, il passera encore deux ans à l'école d'application de Fontainebleau.

À partir de 1873, il est pendant trois ans en garnison au 23e Régiment d'Artillerie de Toulouse. En 1875 il décide d'entrer au noviciat des Jésuites de Pau qu'il intégre le 18 février 1876. En 1878, il commence sa philosophie à Vals près le Puy et l'achève à Toulouse en 1880, où il passe également la licence de mathématiques. Puis de 1881 à 1885, il fait ses études de théologie à Uclès en Espagne.

Il est ordonné prêtre par Mgr Valéro, évêque de Cuenza en Espagne.

En 1886, avant même d'avoir achevé le cycle de formation, il est nommé à la tête du collège de Tivoli à Bordeaux jusqu'en 1893, année de sa troisième année de noviciat qui achève la formation des Jésuites. Il dirige ensuite successivement la procure de la mission de Madagascar à Paris, la résidence de Bordeaux, puis en 1898 le collège de Montpellier.

Le 28 novembre 1899, le pape Léon XIII le nomme coadjuteur de Mgr Jean-Baptiste Cazet, vicaire apostolique de Tananarive, avec le titre d'évêque de Rhizaeum.Le 18 février 1900, Henri de Saune reçoit la consécration épiscopale, à Trichinopoli en Inde, des mains de Mgr Barthe assisté de Mgr Lavigne et de Mgr Bottero. Mgr de Saune arrive à Tananarive le 30 mars 1900.

De 1900 à 1911, il seconde Mgr Cazet en le suppléant en tournée de confirmation dans l'Ankaratra et le Betsiléo, en présidant des réunions plus importantes dans les districts ou en partant à Rome faire la visite ad limina.

Il lui succède le 30 août 1911. Mgr de Saune s'applique à trouver de l'aide et à réorganiser le champ d'apostolat. En 1913, sont créés dans la région qu'il administrait jusque là deux nouveaux vicariats apostoliques: celui de Fianarantsoa avec à sa tête Mgr Givelet et celui de Betafo, qui en 1918 s'établit à Antsirabe, avec Mgr Dantin. D'autre part, il fait également appel à d'autres congrégations religieuses pour leur confier quelques secteurs de son propre diocèse. Ainsi en 1920 la région de Vatomandry fut confiée aux Prémontrés. En 1926, les rares pères qui travaillent dans l'Ouest sont relayés par les Trinitaires dans la région de Miarinarivo.

Mgr de Saune envisage très vite la formation d'un clergé indigène. Il établit un séminaire et le 18 février 1925, il ordonne les neuf premiers prêtres séculiers malgaches.

En 1927, ses forces déclinant, Mgr de Saune présente à Rome sa démission. Elle fut acceptée, mais on lui demanda encore d'administrer pendant un an le diocèse. Ce n'est qu'en février 1928, que son successeur, Mgr Étienne Fourcadier fut nommé. Vers la fin de juin 1929, atteint de fièvre, il fut immobilisé jusqu'à sa mort, qui survint le 7 août.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mardi, 14 Février 2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×