EGLISE LUTHERIENNE EN FRANCE

Wikipedia 1Robert

implanté à l'origine dans les régions de l'Est de la France, Alsace, Lorraine,

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy58@gmail.com)

Les Églises luthériennes de France

L'Église évangélique luthérienne de France (EELF) était la réunion des deux inspections ecclésiastiques de Paris et de Montbéliard. Elle laisse place à son tour en 2013 à une nouvelle église, issue de l'Église évangélique luthérienne de France (EELF) et de l'Église réformée de France (ERF), qui s'unissent pour former l'Église protestante unie de France.

Elle était membre de l'Alliance nationale des Églises luthériennes de France avec l'Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL), et comme elle membre de la Fédération mondiale luthérienne. Elle était aussi en communion avec les Églises d'Alsace-Lorraine.

Elle avait pour devise « Dieu seul est mon appuy »1.

Histoire

Bien que leurs courants de pensées soient très proche, en France, l'histoire du luthéranisme est à détacher de celle de la Réforme calviniste pour de nombreuses raisons, notamment régionales. Les réformés ont subi des événements que les luthériens n'ont pas subi. Ainsi, les luthériens français n'ont pas vécu les mêmes événements que les réformés français.

De même, les luthériens de Paris et les luthériens de Montbéliard n'ont pas du tout les mêmes racines historico-culturelles : importé à Paris par l'ambassade de Suède et les travailleurs allemands immigrés, choix entre Réforme et luthéranisme à Montbéliard. Ainsi, les luthériens de Montbéliard auraient très bien pu être Réformés, tout ne s'est « joué qu'à un fil ».

De même, le luthéranisme d'Alsace-Lorraine n'a pas été confronté aux mêmes contextes et événements socio-politiques, notamment de par l'annexion de la région à l'Allemagne après 1871, qui lui a valu un statut particulier lors de sa ré-annexion à la France en 1918. Ainsi la culture du luthéranisme alsacien-mosellan se rapproche plus de l'histoire de sa cousine réformée d'Alsace-Lorraine que de celle de l'EELF.

Cela ne rend pas les courants des différents mouvements luthériens français opposés, bien au contraire, on peut voir aujourd'hui que les différentes Églises luthéro-réformées de France se rapprochent de plus en plus. Mais il est important de bien différencier leurs histoires afin d'en comprendre leurs tenants et leurs aboutissants dans la France d'aujourd'hui.

Vers un rapprochement des Églises luthéro-réformées françaises

Il est à noter que ces dernières années, l'EELF s'est beaucoup essoufflée. Cela s'est traduit par une pénurie de pasteurs et par une fréquentation de ses paroisses en chute libre. L'inspection de Paris, plus petite en nombre de fidèles, a été plus durement touchée. Ainsi, le rapprochement entre l'EELF et l'ERF n'est pas à rapprocher uniquement d'une question d'union d'idées, mais aussi d'un geste politique nécessaire à la survie de l'EELF.

À compter de 2013, à l'issue d'un processus commencé en 2007 et marqué par des synodes communs luthéro-réformés, l'ERF et l'EELF s'unissent pour former l'Église protestante unie de France

Chronologie détaillée de l'EELF

La chronologie suivante reprend les principaux événements liés au Luthéranisme en France, en les replaçant dans leur contexte historique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×