Le Tsangatsaina

wikipedia.jpgdada.jpgCérémonie du Mât

recueillis par Robert ANDRIANTSOA (malagasy58@gmail.com)

 

 

L'intronisation du mât royal chez les Antakarana

tsangatsaina1.gifLe Tsanga-tsaina ou Tsanga-Tsaigny est célébré par le peuple Antakarana tous les huit ans . C'est une cérémonie qui commémore l'avènement des rois de l'ancien royaume Antakarana et qui met l'accent sur son unité et sa pérennité malgré l'invasion et la domination Merina vers les années 1850. Ce qui explique une certaine aversion des Antakarana pour les Merina jusqu'à ce jour.

 

 

tsangatsaina2.gifActuellement, les Antakarana ont un "petit roi" descendant de la dynastie Zafimbolafotsy qui joue un rôle important durant la cérémonie mais au quotidien, bien que traité avec respect par le peuple, il n'a aucune fonction officielle . Quelques temps avant la cérémonie du Tsanga-Tsaina, le roi et sa famille se rendent à Nosy Mitsio pour un pèlerinage en la mémoire du roi Tsimiharo qui s'y réfugia lors de l'invasion Merina.

 

tsangatsaina3.gifPar ailleurs un groupe d'hommes se rend dans la forêt près d'Ambilobe pour choisir deux grands arbres droits et hauts qui se distinguent bien des autres. Après leur abattage, on les asperge de " barisa " boisson au miel alcoolisé, fabriquée à cette occasion. Ces deux troncs sont encastrés et scellés bout à bout par une mixture de miel et d'alcool et forme donc le Mât qui sera alors dressé devant la demeure du roi au village d'Ambatoharanana.

 

tsangatsaina4.gifUn drapeau sera fixé par un jeune homme robuste qui devra grimper jusqu' au sommet , ce qui semble être un exploit vu que le mât a été enduit de graisse fondant au soleil rendant l'escalade difficile. Aussi la réussite de son exploit est-elle accueillie de grands cris de victoire et de joie et la fête continue de plus belle.

 

tsangatsaina5.gifTout comme la réunion des deux arbres en un seul mât, l'implantation du Saina dans le sol représente la réunion des deux sexes et ce geste symbolise l'union entre la dynastie des Zafinifotsy à qui appartient le roi et le sol Antakarana. La fête du Tsanga-Tsaina est aussi l'occasion de la circoncision des jeunes garçons Antakarana .

Le "Tsanga-tsaina"

La cérémonie du TSANGATSAINA a lieu environ tous les cinq ans dans le village d’Ambatoharanana (capitale du Royaume Antakarana ) , situé dans la partie Nord de Madagascar.

Le rituel du Tsangatsaina s’accompagne de l’érection d’un nouveau mât remplaçant l’ancien abîmé par le temps. Ce mât représente la masculinité (le roi) et le sol, la fécondité (la terre-mère) .Le mât est taillé dans le tronc d’un arbre que l’on est allé chercher en forêt, choisi par le devin.

Le «Tsanga-tsaina»est la plus grande fête ANTAKARANA , elle consiste à manifester son attachement à ses traditions et surtout à son roi. La cérémonie du  » Tsanga-tsaina » se déroule en quatre étapes: Pélerinage et bains royaux à Nosy Mitsio Pélerinage dans les grottes sacrées de l’Ankarana recherche et coupe des bois pour la confection du mât royal. et , enfin érection du drapeau national et de celui à croissant et étoiles rouges du roi.

Cette fête collective ANTAKARANA est aussi animée par de la danse appelée : «Manimpa» , la danse du bâton, des chants folkloriques ,et est accompagnée de prières et de sacrifices fait aux ancèstres.
La ville explose totalement , partout dans la cité on entend des chants et danses ; ceux qui rassemblent toute la communauté dans une localité déterminée ou sur un site qui a marqué son histoire.

Tous ces rites ont cependant un but commun, qui est de rendre l’année plus propice à tous les vœux de fécondité des humains et de la fertilité de la terre pour l’abondance des récoltes .Pour ce faire , les souverains d’Antakarana prient auprès du Zanahary pour la bon déroulement de cet cérémonie .

Cette cérémonie du "Tsanga-tsaina"est donc l’occasion de rappeler les valeurs essentielles du groupes et de la population Antakarana et de fortifier l’amour et le respect de la tradition afin de valoriser la culture Malgache.
Partout, les boissons alcooliques coulent à flots pendant cet événement dans le village .Le  » Tsanga-tsaina  » est donc placé sous le signe d’une fête traditionnelle très impressionnante et même que cette fête a tendance à prendre un caractère folklorique pour mieux séduire un public de touristes .

Ce lac se trouve derrière le village d’Anivorano du côté d’Ambilobe au sud d’Antsiranana (Diégo-Suarez).
Seules les femmes et les enfants ont le droit d’aller y pêcher : ils ne courent aucun danger.
la légende d'Antanavo;
On raconte qu’un voyageur qui mourait de soif demanda de l’eau aux gens du village.
Ils refusèrent : « impossible à Madagascar!!!! ». Une femme et son enfant lui donna néanmoins de l’eau. Le voyageur leur ordonna de quitter le village, ce qu’ils firent.
Peu après, le village fut englouti par les eaux et les habitants changés en crocodile.
Si vous allez au lac, avec un peu de chance, vous apercevrez un crocodile avec un bracelet à une patte. C’est le chef du village ;

Il faut taper des mains en cadence pour faire monter les crocos en surface et sur les berges. Ils sont très impressionnants !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mardi, 27 Novembre 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×