Lémuriens

wikipedia.jpgdada.jpgBabakoto

faune-gidro-propithecus-coquereli-ankanin-ny-nofy.jpgfaune-gidro-brown-mouse-lemur-nosy-mangabe-madagascar-2.jpgfaune-gidro-indri-ankanin-ny-nofy.jpgfaune-gidro-lepilemur-microdon.jpg

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy@gmail.com & tany_masina@yahoo.fr)

Liste des espèces de lémuriens

Toutes les espèces de lémuriens sont des primates strepsirrhiniens endémiques de Madagascar. Elles comptent le plus petit primate du monde, le Microcèbe de Mme Berthe qui pèse 30 grammes, jusqu'à l'Indri, qui peut peser jusqu'à 9,5 kg. Toutefois, les espèces récemment éteintes avaient une taille beaucoup plus grande. En 2010, cinq familles, 15 genres et 101 espèces et sous espèces de lémuriens sont officiellement reconnus1. Sur les 101 espèces et sous-espèces, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en classe huit comme en danger critique d'extinction (CR), 18 en danger (EN), 15 vulnérables (VU), quatre quasi menacées (NT), huit de préoccupation mineure (LC), 41 sont considérées de données insuffisantes (DD), et sept n'ont pas encore été évaluées2. Entre 2000 et 2008, 39 nouvelles espèces ont été décrites et neuf autres taxons sont redevenus valides.

Classification taxinomique

Les lémuriens sont classés en huit familles, dont trois sont éteintes :

  • Archaeolemuridae : monkey lemurs

    La famille des Archaeolemuridae est une famille aujourd'hui éteinte de deux genres (Hadropithecus et Archaeolemur) et trois espèces de primates lémuriformes originaires de Madagascar.

  • Cheirogaleidae
    • Genre : Allocebus : chirogale à oreilles velues, allocèbe (1 espèce actuelle)
    • Genre : Cheirogaleus : chirogales, microcèbes (5 espèces actuelles)
    • Genre : Microcebus : microcèbes (18 espèces actuelles)
    • Genre : Mirza : microcèbes (2 espèces actuelles)
    • Genre : Phaner : lémurs à fourche (4 espèces actuelles)

    La famille des cheirogaleidés (Cheirogaleidae) est l'une des cinq familles actuelles de primates lémuriformes. Cette famille est placée par certains auteurs dans le groupe des primates lorisiformes. Les cheirogaleidés sont des lémuriens de petite taille, présentant une tête plus aplatie que celle des lémuridés, et dont les deux grand yeux sont rapprochés. Les femelles ont trois paires de mamelles.

  • Daubentoniidae : aye-aye
    • Genre : Daubentonia (1 espèce actuelle, 1 espèce éteinte)

    L'Aye-Aye1 (Daubentonia madagascariensis) est une espèce de primates qui vit à Madagascar. C'est la seule espèce du genre Daubentonia, lui-même seul membre de la famille des daubentonidés. Elle est considérée comme vulnérable à l'extinction selon l'UICN.

    L'aye-aye est un lémurien très particulier qui a des caractères dérivés nombreux et assez singuliers. Ses incisives rappellent celles des rongeurs, ses oreilles celles des chauve-souris et sa queue celle des écureuils. Enfin, il possède une adaptation particulière, le troisième doigt de la main est extrêmement allongé. Il a un mode de vie arboricole, ce qui le fait occuper une niche écologique voisine de celles des pics ou des écureuils sur les autres continents comme l'Europe.

    Il mesure de 75 à 90 cm de long - dont 44 à 53 pour la queue - et pèse de 2 à 3 kg. Les deux sexes sont apparemment impossibles à identifier2.

    Il est insectivore et frugivore. Il déloge des larves d'insectes xylophages qu'il détecte en tapotant les troncs avec son doigt spécialisé, auxquelles il accède en élargissant les orifices et en déchiquetant les couches supérieures avec ses incisives, et qu'il déniche finalement avec son grand doigt muni d'une griffe. À d'autres périodes de l'année, c'est pour extraire le cœur spongieux des gales sur les branches d'Eugenia que son doigt spécialisé lui est utile.

    C'est le seul primate à posséder 18 dents. En effet, les espèces du sous-ordre des strepsirrhini, dont l'aye-aye fait partie, possèdent généralement 36 dents (2 incisives, 1 canine, 3 prémolaires et 3 molaires). Le Daubentonia est une exception, et on assiste à une oligodontie (réduction importante du nombre de dents). En effet, celui-ci a perdu: 4 incisives, les 4 canines, et 10 prémolaires (4 au niveau de l'arcade supérieure, et 6 au niveau de l'arcade inférieure). Le Daubentonia ne présente plus de canine, ni de prémolaire au niveau de l'arcade dentaire inférieure.

    L'aye-aye est un animal en général solitaire et nocturne, discret et difficile à observer.

  • Indriidae
    • Genre : Avahi : avahis (9 espèces actuelles)
    • Genre : Indri : indri (1 espèce actuelle)
    • Genre : Propithecus : sifakas (9 espèces actuelles)

    La famille des Indriidés ou Indridés est une des cinq familles actuelles de primates lémuriformes originaires des zones boisées de Madagascar.

    Cette famille comprend les indris, les plus gros des lémuriens actuels, des animaux diurnes, sans queue ou avec une queue très courte, au pelage noir et blanc, les avahis, des petits lémuriens nocturnes à la fourrure laineuse uniformément brune et à la longue queue, et les sifakas, des lémuriens diurnes de taille moyenne, à la fourrure soyeuse, brun et blanc, eux aussi avec une longue queue.

    Leur museau large et leur face plus aplatie les distinguent des Lémuridés.

  • Lemuridae
    • Genre : Eulemur : lémurs vrais (12 espèces actuelles)
    • Genre : Hapalemur : lémurs bambou (5 espèces actuelles, 3 sous-espèces actuelles)
    • Genre : Lemur : maki catta (1 espèce actuelle)
    • Genre : † Pachylemur (2 espèces éteintes)
    • Genre : Prolemur : grand Hapalémur (1 espèce actuelle)
    • Genre : Varecia : makis varis (2 espèces actuelles, 3 sous-espèces actuelles)

    Les lémuridés (Lemuridae), ou grands lémurs1, constituent l'une des cinq familles actuelles de primates lémuriformes. Ce sont les « vrais lémuriens », les lémurs ou les makis. Leurs têtes présentent un museau allongé et des gros yeux. Les femelles n'ont qu'une paire de mamelles pectorales, sauf chez les Varis.

    La famille comprend actuellement cinq genres.

    Leurs mains sont proches de celles de l'homme. Tout comme les pieds, elles comportent cinq doigts très minces, dont l'un est opposable aux autres, élargis à leur extrémité et munis d'ongles, sauf le deuxième, qui possède une griffe leur permettant de gratter leur fourrure ou celle de leurs congénères.

    Leur nom vient des Lémures, car ils sont si farouches et peu visibles qu'ils ont fait penser à des fantômes.

  • Lepilemuridae

    Les lépilémurs forment l'unique genre (Lepilemur) de la famille des Lepilemuridae. Ce sont des primates lémuriformes nocturnes endémiques de Madagascar. Ce sont des lémuriens nocturnes, plutôt solitaires, avec des territoires restreints (moins de 50 ares) autour de leurs abris. Ils pèsent environ 900 grammes. Ils se nourrissent généralement de fruits et de feuilles.

  • Megaladapidae

    Les Megaladapidae sont une famille controversée de mammifères de l'infra-ordre des Lemuriformes.

    • Pour certains auteurs (Buettner et Tatershall, Allaby), cette famille regroupe l'actuel genre Lepilemur avec ses neuf espèces, et le genre disparu Megaladapis. En 2005 il a été proposé de renommer cette famille (sous cette acception) en Lepilemuridae selon le principe d'antériorité.
    • D'autres auteurs (Groves, Corbet et Hill) font remarquer l'importance des différences (taille, caractéristiques physiques, mode de déplacement) entre les genres Lepilemur et Megaladapis. Ils placent donc les premiers dans la famille des Lepilemuridae et les seconds dans la famille des Megaladapidae.
  • Palaeopropithecidae
    • Genre : † Archaeoindris (1 espèce éteinte)
    • Genre : † Babakotia (1 espèce éteinte)
    • Genre : † Mesopropithecus (3 espèces éteintes)
    • Genre : † Palaeopropithecus (3 espèces actuelles)
    • La famille des Palaeopropithecidae est une famille de quatre genres et huit espèces de primates lémuriformes originaires de Madagascar. Ils étaient les plus grands lémuriens connus jusqu'à présent et on estime que les derniers ont disparu il y a environ 500 ans car animaux lents, diurnes et bruyants, ils ont été chassés facilement par l'homme.
    • Cheirogaleidae : microcèbe mignon

    • Les microcèbes sont de petits mammifères appartenant au groupe des lémuriens. Ils vivent dans les forêts de Madagascar. Il en existe une dizaine d'espèces. Le Microcèbe mignon (Microcebus murinus) ou Chirogale mignon1 est une petite espèce de lémurien de Madagascar.
    • Cheirogaleidae : microcèbe roux

    • Le Microcèbe roux (Microcebus rufus) est un petit primate (lémuriforme) endémique de Madagascar. Sa face dorsale est brune ou brun roux, tandis que le ventre est gris clair.

      Il a été initialement considéré comme une sous-espèce du Microcèbe mignon (Microcebus murinus) jusqu'en 1977, quand il a été reclassé comme espèce distincte.

      Les Microcebus sont parmi les plus petits des primates actuels. Il a une durée de vie de 6 à 8 ans dans la nature mais il vit en moyenne 12 ans en captivité.

      On le trouve dans les forêts tropicales de l'Est de Madagascar où il est largement distribué.

    • Cheirogaleidae : mycrocèbe pygmée

    • Le Microcèbe pygmée (Microcebus myoxinus) ou Microcèbe de Peters est l'un des plus petits espèce de microcèbe de Madagascar.
    • Cheirogaleidae : mycrocèbe gris-roux

    • Le Microcèbe gris-roux (Microcebus griseorufus) est un tout petit primate (lémuriforme) endémique de la réserve de Beza Mahafaly dans l'ouest de Madagascar.

      Sa très petite taille pourrait résulter d'une adaptation par évolution de type « nanisme insulaire » en réponse évolutive à des modifications climatiques et environnementales ayant dans le passé fortement et irrégulièrement changé. Ce mammifère mesure de 11 à 13 centimètres sans la queue qui atteint 14 à 15 cm de long. Il pèse de 46 à 85 grammes. Le pelage est gris sur le dos et blanc sur le ventre. Il a une bande dorsale brune rayée. La queue est rousse. La tête est ronde avec une tache claire entre les yeux.
    • Cheirogaleidae : mycrocèbe brun-doré

    • Le Microcèbe brun-doré (Microcebus ravelobensis) est une petite espèce de primate découverte en 1994 à Madagascar et pesant entre 40 et 70 g selon la saison.
    • Cheirogaleidae : mycrocèbe de mme berthe

    • Le Microcèbe de Mme Berthe (Microcebus berthae) est la plus petite des espèces de lémuriens et la plus petite des espèces de primatesau monde.

      La longueur moyenne de son corps est de 92 millimètres et son poids, variable suivant les saisons, se situe aux environs de 30 g2.

      Il a un pelage dorsal court, dense et bicolore: cannelle et ocre jaune avec une rayure médiodorsale fauve. Le ventre est couleur chamois tandis que les flancs sont un mélange de chamois pâle et de gris. Le duvet dorsal et ventral est gris foncé. La queue de cette espèce a des poils courts et fauve. Le sommet de la tête et les oreilles sont fauves. Les yeux sont cerclés d'une bande étroite et foncée. L'intervalle entre les yeux est cannelle. Les mains et les pieds sont beige.

    • Cheirogaleidae : mycrocèbe du sambirano

    • Le Microcèbe du Sambirano (Microcebus sambiranensis) est une espèce de microcèbe de Madagascar.
    • Cheirogaleidae : mycrobre roux du nord

    • Le Microcèbe roux du nord (Microcebus tavaratra) est une espèce de microcèbe de Madagascar.
    • Cheirogaleidae : mycrocèbe du bongolava

    • Le Microcèbe du Bongolava (Microcebus bongolavensis) est une espèce de microcèbe de Madagascar1. Le Microcèbe du Bongolava vit dans un territoire très limité dans des forêts de feuillus, dans la forêt de Bongolava et de Ambodimahabibo entre la rivière Sofia et le fleuve Mahajamba
    • Cheirogaleidae : mycrocèbe d'ambarijeby

    • Le Microcèbe d'Ambarijeby (Microcebus danfossi) ou Microcèbe de Danfoss est une espèce de microcèbe de Madagasca
    • Cheirogaleidae : microcèbe de la montagne d'ambre

    • Le Microcèbe de la Montagne d'Ambre (Microcebus arnholdi) ou Microcèbe de Arnhold est une espèce de microcèbe de Madagascar. Son nom a été choisi en l'honneur de Henry Arnhold de New York, dont l'objectif était de mettre en relation le bien être des populations des pays en developpement à la protection de la biodiversité, il aida aussi à la création de Conservation International. C'est un lémurien de taille moyenne, pesant environ 49,7 grammes, avec une longueur de corps de 8,1 cm et une longueur de queue de 12,9 cm. On le trouve dans la forêt subalpine de la Montagne d'Ambre et dans la réserve spéciale dans le nord de Madagascar.
    • Cheirogaleidae :

    • Le Microcèbe d'Ambarijeby (Microcebus danfossi) ou Microcèbe de Danfoss est une espèce de microcèbe de Madagascar.
    • Cheirogaleidae

    • Cheirogaleidae

    • Cheirogaleidae

    • Cheirogaleidae

    • Cheirogaleidae

    • Cheirogaleidae

    • Lepilemuridae :  lémurien dents de petite taille

    • La belette lémurien dents de petite taille (lépilémur microdon) est une espèce de belette lémurien , comme tous les autres lémuriens , est endémique à Madagascar . Il vit dans la dense forêt tropicale du sud-est de Madagascar, où il peut être trouvé dans les parcs nationaux de Ranomafana et Andringitra . Il a été décrit en 1894 et est considéré comme une sous-espèce ou synonyme taxonomie de la belette lémurien commun (L. mustelinus) pendant la majeure partie du XXe siècle. Des études phylogénétiques soutien non seulement l'état des espèces, mais aussi indiquer que c'est la seule lepilemúrid l'est de Madagascar qui a une relation étroite avec les espèces de l'Ouest avec d'autres épices orientales.
    • Lepilemuridae : lépilémur de milne Edwards

    • Lépilémur de Milne Edwards est l'un des plus grand des lémuriens sportive, un genre de primates mangeuses de feuilles endémiques à Madagascar (4) (5) . Les lémuriens sportive sont largement similaires en apparence générale (4) . Toutes disposent d'un petit corps fourrure dense, grands yeux, un museau conique proéminent, et les pattes arrière relativement longues qui leur permettent de sauter d'arbre en arbre (4) (5) (6) . Les parties supérieures et la queue de Lépilémur de Milne Edwards sont généralement gris-brun, tandis que les épaules et le haut antérieurs et membres postérieurs ont une teinte marron visible. En outre, une bande dorsale est parfois visible dans le dos, mais peut aussi être indistinct. Les parties inférieures du manteau de cette espèce sont d'un gris plus pâle, avec des taches occasionnelles de crème
    • Lepilemuridae : lépilémur ankarana sportive lemur

    • L'Ankarana sportive lemur (lépilémur ankaranensis), ou Ankarana belette lémurien, est un Lépilémur endémique à Madagascar . Il est l'un des plus petits lémuriens sportive avec une longueur totale d'environ 53 centimètres, dont 25 centimètres de queue. Poids moyen est d'environ 750 grammes . [3] La sportive lemur Ankarana se trouve dans le nord de Madagascar, qui vivent dans les forêts de plaine et au sec dans Ankarana , Andrafiamena et Analamerana , et dans un sol humide forêt de montagne de la Montagne d'Ambre .
    • Lepilemuridae : lépilémur à patte blanche

    • Le lépilémur à pattes blanches (Lepilemur leucopus) est un primate appartenant à la famille des Lemuridae et endémique de Madagascar. C'est les plus petit des Lépilémurs. Il a une longueur corps et tête de 18 à 21 centimètres et une longueur de la queue de 23 à 25 cm. Son poids est autour de 0,5 à 0,6 kg. Son pelage est gris clair sur le dessus, les épaules, les bras et les cuisses peuvent avoir une légère teinte brunâtre. La gorge, le ventre et le bout des pattes sont blanc à gris, cette couleur peut s'étendre sur les flancs. La tête arrondie est grise, les grandes oreilles rondes ont de petite touffes de poils blancs à l'arrière. Les grands yeux sont entourés de gris, blanc, etc. Comme tous les Lépilémurs, c'est un animal nocturne qui dort le jour dans des cavités d'arbres ou dans la végétation luxuriante. Il occupe un territoire relativement faible de 0,2 à 0,4 hectares. Pour ses congénères de même sexe, il marque son territoire par ses cris, le territoire d'un mâle peut, cependant, chevaucher le territoire de une ou plusieurs femelles. Parfois, un mâle et une femelle dorment ensemble mais ils vont en quête de nourriture séparément.
    • Lepilemuridae

    • Lepilemuridae

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mercredi, 13 Novembre 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site