FIANARANTSOA

Wikipedia 2Dada 1

une ville jumelle d’Antananarivo

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy58@gmail.com)

Fianarantsoa est une ville des hautes terres de Madagascar, capitale de la Province de Fianarantsoa et chef-lieu de la région Haute Matsiatra. Son aire urbaine est estimée à 200 482 habitants en 2014.

Étymologie

Fianarantsoa est un nom malgache qui signifie littéralement « là où on apprend le bien ». L'origine du nom serait que lors de la fondation de la ville, on disait ety no hianarana ny soa avy any avaratra (« c'est ici qu'on apprendra le bien depuis la capitale »).

Histoire

 
Blason de la ville de Fianarantsoa.

La ville est fondée en 1831 par la reine Ranavalona Ire pour en faire la capitale de la partie sud de l'île. La colline de Kianjasoa était le premier site choisi mais la nouvelle ville, nommée Fianarantsoa, est finalement bâtie sur la colline voisine, Ivoenana, qui est beaucoup plus protégée. Le premier gouverneur de Fianarantsoa est Rafaralahindraininaly qui dirige de 1831 à 1842.

Géographie

Bâtie sur un site de collines alternées de vallées, la ville de Fianarantsoa s'étale sur trois étages : la Ville Haute, le site primitif de la ville avec ses maisons traditionnelles et ses nombreuses églises ; la Ville Coloniale sur la colline de Tsianolondroa avec ses bâtiments administratifs construits à l'époque coloniale ; puis la Ville Basse, très étendue, occupe les zones basses et les collines périphériques qui constituent l'extension récente de la ville. L'altitude de la ville est autour de 1200 m.

Fianarantsoa est traversée par trois rivières: la Mandranofotsy à l'ouest, la Tsiandanitra à l'est et dont le bassin couvre la plus grande partie de la ville. Ces deux rivières se jettent vers le nord dans la Matsiatra.

Située sur la Route nationale 7, Fianarantsoa est un carrefour routier. Elle se situe en ouverture vers tout le sud-Est de Madagascar par la Route nationale 45 et vers le moyen-ouest du Betsileo par la Route nationale 42.

Administration

 
Les 7 arrondissements de la ville de Fianarantsoa.

La ville de Fianarantsoa est actuellement dirigée par le maire Irma Harilalaina. Elle est divisée en 7 arrondissements et 50 fokontany.

Fokontany

  • Tanàna Ambony : Ambalandapa, Ambalapaiso, Ambatolahikosoa, Ambatovory, Ambodiharana, Ampitakely, Andohanantady, Isaha, Rova, Tsaramandroso.
  • Tanàna Ambany : Ambatomena, Ankofafa Ambony, Antarandolo, Antsororokavo, Isada, Ivory, Mokàna, Sahalava, Talatamaty, Tambohobe, Tanambao.
  • Manolafaka : Ambahisamotra, Ambalavato, Andriamboasary, Ankofafa Ambany, Maromby.
  • Andrainjato Avaratra : Ambalabe, Ambatolahy V, Anjaninoro, Antanifotsy V, Beravina, Idanda, Tsimanarirazana.
  • Andrainjato Atsimo : Ambatoharanana, Ambatomainty, Ambodikavola, Igaga, Soatsihadino.
  • Lalazana : Ambatofolaka, Ambatolahy II, Ambodiharana, Amontana, Mahazengy, Mandriandalana, Sahamavo.
  • Vatosola : Ambalamarina Kianjasoa, Ambalambositra, Anasana, Ankazobe, Antsaharoa.

Économie

Fianarantsoa est l'une des villes les plus commerçantes de Madagascar et le commerce constitue une activité prépondérante. Outre le tertiaire, l'agriculture tient également une place dans l'économie. La région avoisinante cultive partiellement le tabac, le riz, le raisin et le café. Elle possède également des fermes spécialisées.

Fianarantsoa est la capitale malgache du vin. Les cépages, importés de France ou de Suisse, donnent des vins rouges, rosés et blancs au goût assez fruité, qui se dégustent dans les caves des vignobles entourant la ville.

Industrie

Parmi les industries de la ville, la plupart sont agroalimentaires: des industries vinicoles, des savonneries, des huileries, des industries de traitement du riz et des industries de conditionnement de la viande de bœuf. À la sortie nord de la ville s'installe une usine pharmaceutique et à une vingtaine de kilomètres on pratique une culture industrielle de thé assurée par la société SIDEXAM. Elle possède également une industrie de montage automobile, Karenjy, qui est la seule industrie automobile de Madagascar.

Article détaillé : Karenjy.

Karenjy est un constructeur automobile malgache basé à Fianarantsoa. Il a produit des véhicules entre 1987 et 1992, puis de nouveau à compter de 2010, cette fois avec le concours de l'entreprise à but socio-économique Le Relais de Madagascar.

Transport

Fianarantsoa est traversée par la Route nationale 7 reliant Antananarivo à Toliara. Elle est aussi reliée à Ikalamavony par la route nationale 42.

Elle est dotée d'un aéroport.

La ligne de chemin de fer vers Manakara

Fianarantsoa est le point de départ de la ligne de chemin de fer la reliant à Manakara sur la côte Est de Madagascar. La ligne se dénomme "Fianarantsoa-Côte-Est" ou "FCE". Une des quatre dernières michelines au monde circule encore sur les rails de ce chemin de fer.

 
Train reliant Fianarantsoa à Manakara.

Enseignement

Considérée comme capitale intellectuelle de Madagascar, Fianarantsoa possède de nombreuses écoles. La ville abrite l'université de Fianarantsoa dont le campus est sis à l'est de la ville, l'École Nationale d'Informatique, une Faculté de théologie luthérienne et l'École nationale militaire (SE.MI.PI).

Patrimoine

Le fonds mondial pour les monuments (WMF) place Fianarantsoa parmi les 100 sites les plus menacés en raison de la détérioration des vieilles maisons de la ville haute. La ville a déjà bénéficié de plusieurs projets dans le cadre de la récupération de ses monuments historiques.

Personnalités

Archevêché

L'archidiocèse de Fianarantsoa est l'un des cinq archidiocèses catholiques de Madagascar. L'actuel archevêque est Fulgence Rabemahafaly. Sa cathédrale est la cathédrale du Saint-Nom-de-Jésus.

Archevêques

Liste des évêques et archevêques de Fianarantsoa

(Archidioecesis Fianarantsoaensis)

Le vicariat apostolique de Fianarantsoa est créé le 10 mai 1913, par détachement de celui de Madagascar Centrale.

Il est érigé en évêché le 14 septembre 1955, puis en archevêché le 11 décembre 1958.

Sont vicaires apostoliques

Est évêque

Sont archevêques

Sources

    • 16 mai 1913-† 9 décembre 1935 : Charles Givelet
    • 9 décembre 1935-23 décembre 1936 : siège vacant
    • 23 décembre 1936-14 septembre 1955 : Xavier Thoyer (Xavier Ferdinand J. Thoyer)
    • 14 septembre 1955-11 décembre 1958 : Xavier Thoyer (Xavier Ferdinand J. Thoyer), promu évêque.
    • 11 décembre 1958-2 avril 1962 : Xavier Thoyer (Xavier Ferdinand J. Thoyer), promu archevêque.
    • 2 avril 1962-† 26 janvier 1991 : Gilbert Ramanantoanina
    • 26 janvier 1991-17 décembre 1992 : siège vacant
    • 17 décembre 1992-1er octobre 2002 : Philibert Randriambololona
    • depuis le 1er octobre 2002 : Fulgence Rabemahafaly
  • L'Annuaire Pontifical, sur le site http://www.catholic-hierarchy.org

Diocèses suffragant et leurs évêques

Fianarantsoa, capitale du Betsileo et son histoire

Fianarantsoa3

La ville fut érigée en 1830 par la Reine Ranavalona 1ère qui souhaitait la construction d’une ville jumelle d’Antananarivo. Fianarantsoa fut construite à 1374 mètres d’altitude, sur l’emplacement d’un village nommé Ivoenava , alors que le pays Betsileo était sous le contrôle Merina.

Tout comme dans la capitale malgache, Antananarivo, un palais ou Rova devint l’élément capital et domina la ville de toute sa majesté. De même, un lac artificiel fut creusé et baptisé Lac Anosy.

capitale-betsileoLa tradition voulait que les personnes de haute condition demeurent sur les hauteurs, non loin du palais du Gouverneur, alors que les habitants de condition plus modeste se partageaient le pied de la colline, en signe de soumission et de respect pour les grands.

Durant, la période coloniale, une ligne de chemin de fer fut construite, permettant de relier Fianarantsoa à Manakara, ville côtière située à 163 kilomètres de là sur la côte Est de la Grande Ile.

Cette liaison participa activement au développement économique de la région et la ville connut un véritable essor. Les paysans Betsileo furent rapidement réputés pour exceller dans la culture du riz, puis plus tard dans les vignobles et le thé.

Cathédrale du Saint-Nom-de-Jésus de Fianarantsoa

 
Façade de la cathédrale du Saint-Nom-de-Jésus.
Façade de la cathédrale du Saint-Nom-de-Jésus.
Présentation
Nom local Katedraly ny Anarana Masin'i Jesoa
Culte Catholique
Type Cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Fianarantsoa (siège)
Début de la construction 1871
Fin des travaux 1890
Style dominant Roman toscan
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : lundi, 06 Mars 2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×