Ramieba

wikipedia.jpgdada.jpg

roi des Barabe

Ramieba

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy58@yahoo.fr & tany_masina@yahoo.fr)

Le Roi Ramieba des Bara-be avait une réputation de collaborateur des Merina. En novembre 1896, quelques merina agent de l’Etat en poste à Ihosy écrivirent à Ramieba pour essayer de le persuader de s’opposer à la France. Leurs arguments furent l’émancipation des esclave et le désarmement des Bara par les français, sitôt le sud occupé. La lettre eut l’effet souhaité car le premier détachement français était à peine arrivé à Ihosy en janvier 1897 que le roi le plus important des Bara-be organisait la résistance dans son propre royaume et les Zafimanely ses cousins. L’armée française déposa Ramieba et essaya de lui trouver un remplaçant docile, mais sans beaucoup de succès, d’autant que, sans attendre, ils se mirent à percevoir des impôts particulièrement lourd. Le plan élaboré pour résister à l’imposition du gouvernement colonil est décrit comme suit par Ramieba en personne :

            Les Bara-be, soulevés en masse, montaient à Ihosy, assassinaient les deux officiers hova connu aux français êtres dévoués…A Ihosy, tout l’élément hova se réunissaient aux Bara-be ; l’on prenait tous les fusils et toutes les munitions, puis on attaquait le Résident…pour monter ensuite en Imerina renforcer les troupes Hova contre les Français.

            Malgré l’incarcération de Ramieba, une insurrection menée par des membres de son lignage zafimanely, eclata chez les Bara-be. Ramieba s’évada pour se joindre à eux et des Merina venus spécialement de Fianarantsoa vinrent grossir les rangs de la confédération. Ce fut la première de toute une série de révolte bara qui ne prit fin qu’après le soulèvement du sud en 1904-1905.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site