Andrianamboninolona

wikipedia.jpgdada.jpg

celui qui se trouve intégré dans la dynastie sans avoir régné

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy58@gmail.com & tany_masina@yahoo.fr)

 

Qui est donc Andrianamboninolona?

Andrianamboninolona est le fils d’ Andriamananitany.

Andriamananitany lui-même est le fils et petit-fils de Rangita et de Rafohy les deux premières souveraines connues de l’ Imerina.

Rangitamanjakatrimovavy pour rester neutre entre ses deux fils Andriamanelo l’aîné et Andriamananitany, le cadet, leur avait partagés les jours de règne ;

L’un le jeudi, passant avant et jouissant son droit d’aînesse,

L’autre le vendredi, suivant derrière respectant le rang hiérarchique.

Cependant suspecté de prendre le trône d’Andriamanelo à cause de sa grande ferveur dans le travail de la terre, Andriamananitany fut tué par celui-ci.

De peur de subir à son tour le même sort que son défunt père, Andrianamboninolona fuit alors le mont d’Alasora et ses alentours où régnait son oncle Andriamanelo ; il s’enfuya vers le Nord passant par Antanjon’Andriana, allant vers Mahitsiandriana, traversant Varahina pour s’arrêter à Analamanitra appelé aujourd’hui Ambohitromby.

Andriamanelo avança en âge, et comme aucun homme ne peut déterminer la durée de sa vie, comme « le regret ne vient jamais avant pour conseiller mais après pour qu’il vous insulte » mais surtout par respect aux recommandations de sa mère Rangitamanjakatrimovavy, il fit chercher son neveu pour le faire revenir dans son empire.

De la considération à la hiérarchie familiale en tant que seigneur des lieux, Andrianamboninolona revint sans grande conviction auprès d’Andriamanelo qui veut se racheter.

Et pour enlever toute ombre de doute, Andriamanelo a laissé son fils Ralambo et son neveu Andrianamboninolona partir et choisir d’autres hameaux, Ambohitrabiby pour Ralambo et Ambohitralantenina pour Andrianamboninolona.

Andrianamboninolona habitait Ambohitralantenina qu’ Andriamanelo a désormais appelé Ambohitrombihavana pour en faire un grand royaume ne distinguant aucune génération, recueillant tout l’ensemble de la famille venant s’y abriter, dit-il.

Les descendants d’Andrianamboninolona qui sont devenus une grande tribu appelée les « Andrianamboninolona » ou « Zanakambony » sont dispersés un peu partout dans les quatre coins du Monde. Fratrie de 6 dont trois garçons et trois filles, les enfants d’Andrianamboninolona sont issus de trois mères.

La colline Ambohitrombihavana

Ambohitrombihavana ou Ambohitralantenina ou encore Analamanitra est une colline couverte de figuiers qui se trouvaient surtout dans le village des seigneurs et embaumaient la nature à leur floraison.

Les hameaux, les terres qu’Andrianamboninolona détenait étaient issues des terrains conquis parce que le souverain qu’Andrianamboninolona avait suivi en guerre fut le vainqueur,

- parce que le souverain lui avait permis d’en prendre possession car ils étaient inhabités,

- parce que le souverain en récompense de ces services rendus lui avait fait cadeau à la place de l’habituelle tête de bœuf généralement offert.

Les hameaux, les terres qu’Andrianamboninolona détenait sont aujourd’hui les lieux où vivent et prospèrent ses descendants.

Les hameaux, les terres s’étendent sur toute la partie Est, Nord-Est, Nord de la Région d’Analamanga.

Ambohitrandriananahary resta jusqu’à ce jour la propriété d’Andrianamboninolona.

Ambohitromby était un lieu désert quand Andrianamboninolona s’y réfugia et qu’il eut par la suite de la demande auprès d’Andriamanelo

Antananarivo jadis se limitait à la Haute Ville d’Ambohipotsy au Sud jusqu’à Faravohitra. Andrianamboninolona a acquis une bonne part dans la Ville Antananarivo entre autres Ambatomasina sis au Nord du temple d’Ambohitantely aujourd’hui qui était sa part de cour, pour le lot de terrains il se situe sur les lieux d’Antanimora, Antsakaviro, l’Est de Faravohitra allant d’Ampandrana vers Ampasamdratsarahoby, pour les terrains cultivables : Ambatofotsy et Ampandrianomby et pour les rizières tout ce qui se trouve à l’Ouest d’Isoanierana et au Nord de Lanivato, avec toute la plaine allant d’Antohomadinika, Andranovory, Andohatapenaka vers Anjezika Andavamamba.

Amboniloha, Ankadindramamy, Imerimandroso, Ambohinime, Isoavinimerina étaient les sites stratégiques aux alentours d’Antananarivo qu’Andrianampoinimerina a cédé à Andrianamboninolona pour avoir gardé la Ville des Mille.

Andrianamboninolona n’eut aucun problème à acquérir ces terrains à cause des services rendus au Roi. Dans presque tous les villages périphériques d’Antananarivo comme Isoavinandriana, Ambohidanerana, Androhibe et beaucoup d’autres vous y rencontrerez des descendants d’Andrianamboninolona.

Telles les lueurs du Soleil à son équinoxe reflétant l’ensemble de la Terre,

Tels les racines de l’arbre pleureur soutirant vie dans le fleuve,

Et tel le feu au foyer réchauffant la maisonnée,

L’histoire d’Andrianamboninolona anime, forge et réconforte tous les âges sans barrière dans le temps ni frontière dans l’espace pour le vrai malgache fier de ses origines, pour un Zanakambony fier de son identité.

ZAZAMAROLAHY

La caste des Zazamarolahy est un sous-ordre andriana formé par les descendants des quatre fils d’Andriamasinavalona (1675-1710) ayant régné après lui, soit Andriantsimitoviaminandriana, Andrianjakanavalomandimby, Andriantompoinimerina et Andrianavalonimerina. Placé initialement au sommet de la hiérarchie sociale, immédiatement au-dessous du souverain, il est légèrement décalé par Andrianampoinimerina au profit de sa propre parenté. Il costitue cependant avec les Zanakandriana et les Andriamasinavalona le groupe des andriandehibe « grand andriana », la haute noble merina. Celle-ci est habitée selon la tradition par une telle intensité de hasina, que les dépouilles mortelles de ses membres ne nécessite aucun rituel de secondes funérailles, ni aucun renouvellement de leur linceul. Le sous-ordre andriana Andrinamboninolona, quand à lui, est formé par les descendant d’Andrinamboninolona, fils d’Andriamananitany, lequel est le frère cadet d’Andriamanelo (1540-1575). Andriamananitany assassiné du vivant d’Andriamanelo, n’a jamais régné, alors que la règle de la succession définie à la génération précédente le plaçait immédiatement après son frère. Andriamanelo décide que le fils d’Andriamananitany , Andrianamboninolona, doit épouser Rafotsindrindramanjaka, la sœur de son père. Ce mariage entre deux parents de deux générations différentes est transgressifs, mais Andriamanelo invente le rite alaondrana, qui efface toute parenté incompatible avec l’alliance. Il est convenu que le fils d’Andriamanelo, Ralambo (1575-1610), épousera la première fille issue de cette union : Andrianamboninolona est donc celui qui se trouve intégré dans la dynastie sans avoir régné. Les Zanadralambo, enfin, constituent le premier sous-ordre andriana à l’époque de Ralambo, devenu le dernier à partir du règne d’Andriamasinavalona.

Elle constitue, simultanément, une lecture symbolique de cette défaite et un programme politique à l’usage de sa lignée et de tous ceux qui peuvent se prévaloir d’une filiation andriana, c’est-à-dire reliée au principe même de la souveraineté. L’appartenance à l’un des sous-ordres revêt, en principe, un caractère discret. L’assignation d’une appartenance « zazamarolahy-andrinamboninolona », deux groupes situés, de surcroît, de part et d’autre de la frontière séparant les grands andriana de tous les autres, constitue donc une innovation dénotant l’incorporation des filiations cumulatives des aristocraties européennes.

Il s’agit bien du partage, certes modulé, d’une subjectivité. La mention de la filiation Andrianamboninolona inscrit le parcours de vie du défunt dans une histoire concevable à partir des catégories politiques propres aux andriana : il est possible d’être écarté sans être déchu.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : jeudi, 29 Janvier 2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×