Royaume Vezo

tribu de pêcheurs sur la côte Ouest de Madagascar

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy58@gmail.com & tany_masina@yahoo.fr)

C'est l'ethnie la plus « marine » de Madagascar. Vezo veut dire « ramer ». Les vrais Vezo sont des pêcheurs, uniquement des pêcheurs. Depuis toujours, ils ravitaillaient en poissons le royaume et le territoire Sakalava ( Morombe, Morondava, Mahajanga ). Ils se situent sur tout le littoral Sud, Sud Ouest et Ouest allant de Lavanono ( près de la pointe Sud de Madagascar ) à Morondava, en passant par Androka, Itampolo, Beheloka, Anakao, Toliara, Ifaty, Morombe, Andranopasy et Belo sur Mer ( respectivement en remontant du Sud au Nord ).

De Tuléar à Morombe, l’immense barrière de corail longe la côte, sur quelques deux cent cinquante kilomètres. C’est essentiellement sur cette frange côtière que vivent les Vezo. Marins, ils utilisent une pirogue à balancier qui leur permet d’atteindre le récif. Ils vivent en symbiose avec le grand lagon. Les techniques de pêches ainsi que les matériels, sont restés traditionnels même si quelquefois le filet en nylon a remplacé celui composé de fibres de baobab, lesté de coquillages. Le harpon, la pique et le filet sont les principaux instruments de pêche. Une fois les prises ramenées à terre, le poisson est le plus souvent séché au soleil et fumé afin d’être conservé durant des  semaines. Il pourra être revendu ou échangé contre du sel, des tissus, du pétrole et autres produits. Nomades, les “Vezo” parcourent la côte ouest durant la saison sèche (près de 4 mois par an)  à la recherche de sites plus poissonneux.

Les Vezo - ( Sud Ouest et Ouest de Madagascar )

pêchent jusqu'à des centaines de Kms de leur village. Ils installent alors des campements saisonniers sur les plages en dressant des tentes avec les propres voiles de leurs pirogues. Ces maisons voiles sont rudimentaires car outre leur voile, ils n'utilisent que quelques perches de bois. L'ensemble fait penser aux tipis traditionnels des Sioux de l'Amérique du Nord.

Les Vezo - ( Sud Ouest et Ouest de Madagascar ) utilisent des pirogues à balancier et des filets en nylon ( qui ont remplacé les filets en fibres de baobab ) lestés de coquillages ; ainsi que du harpon et de la pique. Le poisson, une fois ramené à terre, est le plus souvent séché au soleil et fumé afin d'être conservé durant des mois. Revendu après ou échangé contre des tissus, du pétrole, etc. Pour les Vezo, la mer est un lieu saint, d'où il y a des tabous ( fady ) comme d'y jeter de la viande de porc. Un proverbe vezo dit : Vezo nenga-daka, tsy misy raha vitany = Un Vezo sans pirogue ne peut rien faire ( Proverbe vezo )

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×