RAINILAIARIVONY

Wikipedia 2Dada 1

un premier ministre et co-roi de Madagascar

recueillis par Robert Andriantsoa (malagasy58@gmail.com)

    Rainilaiarivony est un premier ministre et co-roi de Madagascar né le 30 janvier 1828 et mort le 17 juillet 1896 en Algérie. Rainilaiarivony, fut premier ministre de Madagascar durant 31 ans, il fut également co-roi de Madagascar en tant qu'époux des reines successives de Madagascar : Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III. Il n'a donné aucune descendance à ses épouses. Il avait une réelle influence sur toutes ses épouses successives ; en réalité ces reines ne gouvernaient plus et laissaient leur premier ministre et époux diriger le royaume.

Biographie

Arrivée au pouvoir

 

    Rainilaiarivony (30 Janvier 1828-17 Juillet 1896) fut le premier ministre de Madagascar de 1864 à 1895, à la suite de son frère aîné Rainivoninahitriniony qui avait occupé ce poste durant treize ans auparavant.
   Son cheminement de carrière reflète celle de son père Rainiharo , un homme de renommée militaire qui a été élevé à la position de premier ministre durant le règne de Ranavalona I .Malgré une période de l'ostracisme de sa famille proche, Rainilaiarivony a été rapidement promu à un poste de haute autorité à la cour royale.

   Il a co-dirigé une expédition militaire critique avec son frère aîné à l'âge de 24 ans et a été promu commandant en chef de l'armée sur ordre de la reine en 1861.
   Il a supervisé la poursuite de ses efforts en maintenant l'autorité royale dans les régions périphériques de Madagascar et a agit comme conseiller auprès de son frère aîné, qui avait été promu Premier ministre en 1852.
   Rainilaiarivony et la reine Rasoherina ont travaillé ensemble afin de dénoncer son frère Rainivoninahitriniony pour abus de pouvoir en 1864.

   Prenant la place de son frère en tant que Premier ministre ; Rainilaiarivony resta au pouvoir pendant les 31 prochaines années en se mariant avec trois reines successivement : Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III .

   Le Premier Ministre Rainilaiarivony chercha activement à moderniser l'administration publique en vue de renforcer et de protéger Madagascar contre les desseins coloniaux de l' Empire britannique et de l'empire colonial français.

   L'armée a été réorganisée et professionnalisée ; l'école publique a été rendue obligatoire ; une série de codes juridiques calqués sur le droit anglais ont été adoptées et trois tribunaux ont été établis dans Antananarivo.
   L'homme d'Etat fait preuve de diligence pour ne pas offenser les normes traditionnelles tout en limitant progressivement les pratiques traditionnelles telles que l'esclavage, la polygamie et la répudiation unilatérale de la femme.
   Il légifère la christianisation de la monarchie sous Ranavalona II.

   Ses compétences diplomatiques et son sens aigu des affaires militaires a assuré la défense de Madagascar au cours de la guerre franco-hova, avec succès en préservant la souveraineté de son pays jusqu'à ce qu'une colonie française prit d'assaut le palais royal en Septembre 1895.
   Bien que le tenant en haute estime, l'autorité coloniale française limogea le premier ministre et l'exila à Algérie, où il mourut moins d'un an plus tard, en Août 1896.

Biographie de Rainilaiarivony

    Rainilaiarivony est né le 30 Janvier 1828 dans la Merina village d'Ilafy, l'une des douze collines sacrées de l'Imerina, dans une famille d'hommes d'Etat.
   Au moment de sa naissance ; son père, Rainiharo, était un officier militaire de haut rang et un conseiller politique conservateur très influent auprès de la Reine Ranavalona I.

   Cinq ans plus tard, Rainiharo avait été promu au poste de Premier ministre, un rôle qu'il a conservé de 1833 jusqu'à sa mort en 1852.
   Le Grand-père paternel de Rainilaiarivony : Andriatsilavo avait également été un conseiller privilégié pour le grand roi Andrianampoinimerina (1787-1810).

   Rainilaiarivony et ses parents issu du clan familial d'Andafiavaratra d'Ilafy et aux côtés d'une autre grande famille d'Andrefandrova d'Ambohimanga , constituaient l'une des deux plus grandes familles Hova influentes du 19ème siècle au Royaume de l'Imerina .
   La majorité des postes politiques non affectés aux andriana (nobles) étaient détenus par les membres de ces deux familles.
   Selon la tradition royale ; Rainilaiarivony est né sous un jour de la semaine traditionnellement considéré comme de mauvais augure pour les naissances.
   Dans une grande partie de Madagascar, on disait que les enfants nés sous un tel jour, étaient considérés comme des malchanceux et que le plus souvent, ils étaient donc exposés au malheur et donc considérés comme des personnes "maudites" au sein de leur famille ; et qu'il fallait tout simplement s'en débarrasser afin d'éviter la malédiction...
   Mais plutôt que de laisser l'enfant mourir, le père de Rainilaiarivony aurait suivi les conseils d'un ombiasy (astrologue) et aurait fait amputer deux doigts de la main gauche de son fils nouveau-né, afin de dissiper la mauvaise augure.

   De cette façon, l'enfant pouvait enfin être élevé au sein de leur propre maison sans risque de malédiction.
Pendant ce temps, le frère aîné de Rainilaiarivony ; Rainivoninahitriniony apprécia le double privilège que lui offrait son statut de fils aîné : - être l'aîné et jouir d'un meilleur sort que celui de son petit frère étant donné qu'il était bien né.

Rainiharo forma donc, son fils aîné à suivre ses traces en tant que Premier ministre de commandant en chef tandis que Rainilaiarivony était destiné à faire son chemin dans le monde, par ses propres mérites.
À l'âge de six ans, Rainilaiarivony commença deux années d'études dans une école créée par le London Missionary Society pour les enfants de andriana (la classe noble) au Rova d'Antananarivo.
Ranavalona ferma les écoles de la mission en 1836, mais le garçon continua à étudier en privé avec un élève plus âgé missionnaire.

Lorsque Rainilaiarivony eu atteint l'âge de 11 ou 12 ans, ses parents décidèrent soulevées qu'il était assez mûr pour faire son propre chemin dans le monde.
Le jeune Rainilaiarivony était réputée pour sa ténacité et son assiduité car il se battait contre ses malheurs prédestinés.
Finalement, le garçon fut invité au Palais, à l'âge de 14 ans afin d'y rencontrer la reine Ranavalona I.

Premier-ministre et co-roi

 
Rainilaiarivony inspectant ses troupes.

Après son mariage, le premier ministre Rainalaiarivony devient co-roi de Madagascar. Il devient ainsi l'homme le plus puissant du royaume. Il est même plus puissant que son épouse elle-même. Même si Rainalaiarivony se servait de ses épouses successives pour arriver au pouvoir, il les respectait et n'oubliait jamais de les saluer. À la mort de la reine Rasoherina sans descendance en 1868, Rainalaiarivony craint pour sa place de premier ministre. Il est désormais veuf d'une tête couronnée.

Il tente de séduire la nouvelle reine de Madagascar, Ranavalona II qui est la cousine de Rasoherina et la veuve du roi assassiné Radama II. Finalement dès son accession au trône, Ranavalona II, séduite par celui-ci, conserve Rainalaiarivony comme premier ministre et l'épouse. Il conserve ainsi son pouvoir et son influence sur le pays. Il fait des réformes importantes (Codes de 1868 et 1881) et s'efforça de sauvegarder l'indépendance de son pays en opposant l'une à l'autre la France et l'Angleterre. Mais Ranavalona II finit à son tour par s'éteindre sans descendance en 1883, le trône malgache revient alors à la nièce de celle-ci qui devient Ranavalona III. Dès son arrivée au pouvoir, Ranavalona III cherche un époux, Rainalaiarivony se présente à elle. Elle l'épouse le lendemain. Celui-ci reste alors au pouvoir. Rainalaiarivony est un homme âgé tandis que sa nouvelle épouse est une jeune reine. Rainalaiarivony se rapprocha des missionnaires britanniques et le protestantisme devint la religion officielle du pays, mais le réveil de l'expansion française, avec Jules Ferry, amena une expédition en 1883-1885 et un traité de protectorat, que Rainilaiarivony essaya d'éluder. Finalement, suite à la convention franco-britannique du 5 août 1890, l'expédition de 1894-1895 fit la conquête de Madagascar. Le royaume, désormais protectorat français, pousse Rainalaiarivony à l'exil en octobre 1895. Il meurt à Alger en juillet 1896. En février 1897, la monarchie malgache est définitivement renversée, son ex-épouse, la reine Ranavalona III est contrainte à l'exil.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : jeudi, 29 Juin 2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×